AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

 ¤ A propos de Deborah Saint Saëns ¤


rising from ashes

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 222
Localisation : ¤ Moire ¤
Humeur : Mes loisirs...? Laissons d'abord l'obscurité s'étendre...

MessageSujet: ¤ A propos de Deborah Saint Saëns ¤   Sam 11 Aoû - 6:28:53

(Petit accompagnement musical >> là.)

*~Sa famille~*


Deborah est la fille de Julian Saint Saëns et Deirdre Deflore, deux cousins, issus de familles (si ce n'est de lignées) bourgeoises. Depuis l'enfance, elle vit dans le rejet et la simulation de l'ignorance de choses telles que la pauvreté ou l'inceste. Car, bien que ses deux parents aient de nombreux ancestres, venant des quatre coins du monde et mettant entre eux de nombreuses branches sur l'arbre généalogique, le père de Julian et le père de la mère de Deborah sont frères.



Son père : Julian Arthur Saint Saëns
Julian naquit à Berlin (Allemagne), le 31 avril 1993 ('Nuit de la Walpurgis'). Sa mère, rongée par un mal qu'aucun médecin ne put diagnostiquer et qui la poussait à fuir la lumière du jour, mourrut neuf mois après sa naissance. Il hérita de la fortune familiale à l'âge de 17 ans, après que son père soit mort d'un cancer. A 28 ans, il épousa la fille de son oncle, Deirdre Deflore, avec qui il eut Cillian puis Deborah. Il semblerait que Deirdre et Julian aient fait un mariage d'amour, même si cet amour s'est ensuite grandement émoussé et qu'il ait laissé place à de la rancoeur. Il ne montra aucun sentiment à la mort de sa femme, et ses enfants, eux-même, doutèrent grandement de sa tristesse.
Métier : Rentier (héritier de riches fortunes) + Contacts avec le monde la politique.
Particuliarité(s) : Toujours en vie. Il fait activement parti du mouvement Pro-Moire.



Sa mère : Deirdre Marguerithe Deflore
Deirdre naquit dans la maison familiale en France (sur les terres des Deflore en Lorraine) en 2001. Elle était la troisième enfant de la famille Deflore : son frère aîné, arrivé à l'adolesce, fuit rapidement le domicile familial, et ne donna plus jamais de nouvelles (personne ne sait s'il est encore en vie ou pas) et la cadette a été enfermée dans une sorte d'Hôpital Psychiatrique, après avoir perdu son enfant (mort-né). A la naissance de chacun de ses deux enfants, à défaut de ressentir un réel bonheur, Deirdre montrait une totale satisfaction. C'était une jeune femme (elle avait 20 ans) particulièrement froide, au moment où elle rencontra Julian, mais on dit qu'ils se sont aimés. Quand Cillian naquit, elle était une véritable "louve" auprès du garçon! Puis, à la naissance de Deborah, quelque chose se brisa en elle et les troubles qui en ressortirent ne disparurent jamais. Elle poussa Cillian à protéger sa petite soeur, plus que tout au monde... Même si elle-même était très jalouse de leur relation. Elle mourut à la veille de la guerre, un an après que sa fille ait mystérieusement disparu - durant quelques jours - et qu'elle ait été retrouvée seule et en piteux état (dans les bois, non loin du domaine familial entre la France et l'Allemagne).
Métier : Femme au foyer (passablement désespérée)
Particularité(s) : -- (Décédée quand Deborah avait environ sept ans)


Son frère : Cillian Alexander Saint Saëns
Cillian naquit le 31 avril 2026. Enfant, c'était un petit garçon très rieur et casse-coup. Durant son enfance, il était très proche et protecteur envers sa soeur : en fait, ils avaient une relation très fusionnelle, répondant instantanément et en accord au comportment de l'autre. Devenant adolescent, il éprouva une passion de plus en plus vive pour Deborah. Il se maria avec une de ses cousines à l'âge de dix-huit ans et eut un enfant. Quand il découvrit la nature de la relation de Deborah avec Sacha Lord Tyler, il se donna la mort. Il avait alors 19 ans.
Métier : Rentier
Particularité(s) : Il a légué sa voiture de collection à sa soeur, une Chevrolet Impala noire(Voiture construite en 1997 sur le modèle de l'original, avec améliorements), qu'elle n'a osé conduire qu'une fois et qui repose dans un garage.



Reste de la famille Saint Saëns
Ceux devenus Moires.
La plupart d'entre eux habitent sur Muddle Island et possèdent différentes demeures toutes aussi luxueuses les unes que les autres.
Métier(s) : Rentiers + Contacts avec mouvement Pro-Moire.
Particularités : Imbus d'eux-même.

Ceux qui ne sont pas devenus Moires.
Une bonne partie est morte pendant la guerre et parmi le reste et les "non-Moires" représentent trente pour cent des survivants de la famille Saint Saëns. Ils sont tout simplement méprisés, voire reniés. Même Déborah n'a plus de contacts avec ses parents qui sont restés humains (mais il reste à savoir si elle sait tout de même ce qu'ils sont devenus...).
Métier(s) : fonctionnaires, commerçants.
Particularités : Humains, --.


Dernière édition par le Mer 10 Oct - 0:13:23, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://new-war.go-forum.net
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 222
Localisation : ¤ Moire ¤
Humeur : Mes loisirs...? Laissons d'abord l'obscurité s'étendre...

MessageSujet: Re: ¤ A propos de Deborah Saint Saëns ¤   Sam 11 Aoû - 6:29:37

(Autre petit accompagnement musical >> là)


*~
Le personnage~*



Deborah est née le 31 octobre 2027. Son éducation a fait d'elle une "jeune femme accomplie". Elevée dans un univers Bourgeois, elle apprit à avoir du goût pour la lecture, à parler plusieurs langues vivantes (français, anglais, italien) et a de solides bases en latin et en grec ancien. Elle a une belle voix car elle a longtemps pu la travailler avec un éducateur de chant. Elle sait également coudre, peindre, cuisiner, ainsi que danser (spécialiste de la danse, dont le tango (surtout argentin, qu'elle trouve particulièrement sensuel). Elle sait tenir une conversation, de manière soutenue et argumentée (et elle a le sens de la répartie). Elle est également assez sportive (elle a pratiquée l'escrime, par exemple, et aime toujours le faire -cela reste l'un de ses sports favoris) et quelques autres petites choses...


...+ Caractère +...
Bercée depuis l'enfance dans un monde de luxe et de raffinement, Deborah en est la quintessence même. Répondant à toutes les caractéristiques de la Bourgeoisie, le masque qu'elle porte en société est bien ancré sur son visage... Elle a prit l'habitude de ne penser qu'à elle. Elle sait que dans son milieu, l'apparence fait tout et cela ne l'a jamais vraiment gênée, puisque ça l'aidait même à faire taire des sentiments ou des émotions qui lui faisaient peur! Elle sait manier le langage et est une femme cultivée et intelligente. Généralement douce avec ses interlocuteurs (elle l'est toujours avec les trop rares personnes qu'elle apprécie vraiment), elle n'en demeure pas moins observatrice, voire même calculatrice. Elle a également une indifférence toute particulière pour les choses quotidiennes et émotionnelles (ce n'est pas vraiment le genre de personnes qui aiment écouter les autres se plaindre...). Elle sait également faire plier les choses (ou les gens) pour qu'elles (ils) aillent dans son sens, et ne se refuse pas à user de la manipulation pour parvenir à ses fins... Elle est d'un naturel très sociable, mais s'attache difficilement... par contre, une fois que c'est fait, c'est très dur, sinon impossible, de la faire changer d'avis! De par son statut, elle peut se montrer impatiente, voire intransigeante et hautaine... Elle n'est pas du genre à dire clairement les choses. Elle le fera sentir dans ses dires... Mais quand on la blesse une fois, il y a très peu, mais alors très très peu, de chance qu'on la blesse à nouveau : elle fera preuve envers la personne d'une indifférence totale! Elle a parfois un côté enfant qui la fait désirer quelque chose, et, une fois cette chose obtenue, elle n'en veut plus. Les relations sentimentales? Très peu pour elle! Elle préfère profiter de sa jeunesse, loin de toutes formes de responsabilités! Parallèlement, amoureuse, elle peut rester "infidèle" (de corps pas d'esprit...), et a besoin d'une relation (quasi-)fusionnelle avec son ou sa partenaire. De manière plus claire : avec elle, c'est la passion ou rien du tout! Qu'ajoutait d'autre..? On ne sait jamais vraiment comment elle va réagir à une question personnelle (si elle va la fuir ou pas) : tout dépend, apparemment, de son humeur! Elle aime le silence et le calme, et préfère profiter seule de ces moments, mais est aussi très à l'aise en société. Elle est joueuse et plutôt volage (en couple ou pas d'ailleurs...). Elle ne se laisse pas impressionner, même si elle peut le laisser croire et a une force intérieure très forte, qui l'a aidé à traverser des épreuves très difficiles tout au long de sa vie.


...+ Physique +...
Deborah est plutôt grande (1m78). Elle a une taille fine et de longues jambes. Ses yeux et ses cheveux longs (ils lui arrivent jusqu'au milieu du dos) sont noir de jais. Elle a la peau mate, liée à ses origines africaines. Elle s'habille de manière élégante en toutes occasions et rares sont ceux qui l'ont vu avec des cheveux détachés... Ses gestes sont gracieux et sa démarche est fière. Ses sentiments et observations personnels ne sont jamais trahis par son regard... Elle se maquille, mais sans ostentation... Elle a trois couleurs favorites et qui lui vont à merveille : le blanc, le noir et le rouge pourpre... Souvent souriante, elle a pour habitude de ne pas manifester ses émotions... Son sourire n'a donc rien à faire avec ce qu'elle ressent vraiment... En entrant dans l'adolescence, elle portait des vêtements beaucoup plus sensuels et dévoilant des parties de son corps, telles que les épaules et les jambes. Et, depuis cette époque, elle n'a plus jamais rechignée à porter un corset.




Origine(s) et Signification(s) des Prénoms


Premier Prénom = x Déborah x

Profil psychologique
Déborah vient de l' hébreu "dvora" (abeille). C'est un prénom rationnel par excellence. Il est doué d'un grand discernement, d'un esprit d'analyse pénétrant, parfois même poussé jusqu'à l'exagération, et il refuse de se laisser abuser par les apparences. Mais en contrepartie, on voit apparaître la peur de l'inconnu, la difficulté à faire confiance à la vie, d'où parfois un profond pessimisme.
Celle qui porte ce prénom a constamment besoin d'être sécurisée. Elle appréhende tout ce qui la déstabiliserait, et nourrit parfois un profond complexe d'infériorité. Elle a donc intérêt à accroître sa confiance en elle et en la vie. Elle se trouverait bien de pratiquer assidûment un sport de compétition, qui lui ferait éprouver la joie de la victoire.
Par crainte de l'imprévu, elle souvent tendance à se corseter d'habitudes sécurisantes, de règles strictes. L'application systématique d'une méthode, la référence à un règlement lui donnent l'impression d'avancer à coup plus sûr. Mais il ne faut pas que cette tendance dégénère en routine, voire en manie, qui détruirait toute spontanéité. Il est donc dans son intérêt d'apprendre à ajouter à la vie régulière une bonne dose de fantaisie, qui évite l'encroûtement dans la monotonie et, finalement, la stérilité. Faute de cette précaution, elle risquerait de durs retours de bâton. En effet, dans une existence trop bien réglée, il peut y avoir un retournement soudain. C'est le cas de l'épouse discrète, qui va jeter son bonnet par-dessus les moulins.
On la dit modeste, effacée. Mais il ne s'agit là que d'une apparence. En réalité, elle a la faculté de se confondre avec le personnage qu'elle incarne. Elle y parvient en cherchant à faire sincèrement de son mieux pour éviter les reproches peut-être, mais surtout pour se sentir au fond d'elle-même digne de la considération à laquelle elle aspire.
Elle ne se sent vraiment bien que chez elle, dans l'environnement sécurisant et confortable qui lui est familier. C'est dire qu'elle est une casanière de premier ordre ; les voyages et les aventures, en effet, ne la tentent guère. Elle est en général douce et affable : l'agressivité et la colère ne sont pas dans ses habitudes. Ce que certains apprécient le plus chez elle, c'est votre discrétion totale. Elle s'attache une très grande importance à l'amitié et entend l'honorer à la perfection. Ses amis peuvent toujours compter sur elle, dans la prospérité comme dans l'adversité. Parfois elle préfère les amis qu'elle a choisi, à leur propre parenté qui lui a été imposée par la nature.



Second Prénom = x Lysiane x

Profil psychologique
Pour elle, la vie est une aventure passionnante : en aucun cas elle ne la boude. Les vicissitudes de l'existence ont très peu d'emprise sur son moral, car elle est animée d'un enthousiasme toujours renouvelé. Si elle tombe, elle se relèvera le plus vite possible et reprendra sa marche comme si rien n'était arrivé. Son esprit est constamment en éveil. On ne pourrait que s'étonner de son pouvoir de s'étonner et de s'intéresser à tout et à tous. Détestant l'oisiveté, il lui faut toujours faire quelque chose ou rêver très fort à quelque chose. Elle ressent constamment un besoin impérieux d'agir, de prendre des initiatives, de manifester votre individualisme. Elle aime aussi souvent à jouer de l'ambiguïté, du mystère, et à se montrer capable de demeurer en toute circonstance la maîtresse du jeu.
La notion de combat, de lutte est très marquée chez elle. Elle a un profond désir d'élévation ; mais ce désir est souvent exacerbé par un désir de revanche - que celle-ci soit sur la mauvaise santé, sur l'adversité ou sur les autres en général. D'ailleurs, son prénom la dispose plus que d'autres à affronter quelque chose ou quelqu'un dans une lutte permanente. C'est l'émotion forte, le désir ardent qui constituent en quelque sorte le moteur de son activité. Elle trouvera donc souvent dans cette volonté de revanche une formidable énergie qui lui assure une efficacité réelle.
S'il est une constante de sa personnalité, c'est décidément sa faculté de pousser ses actes jusqu'à leurs conséquences extrêmes. Elle présume donc généralement de ses forces et refuse de tenir compte de ses limites. Il lui arrive régulièrement de commettre des excès dans un domaine ou dans un autre.
Son individualisme est sans bornes. Allergique à l'ordre établi, aux hiérarchies et aux conventions, elle est très souvent en mauvais termes avec l'autorité et préfére vivre plus ou moins en marge de la société. Sans être anarchiste de nature, elle respecte lois et règlements que dans la mesure où sa sécurité personnelle l'exige plutôt que par conviction. Et pourtant, elle peut de temps en temps laisser percer son vieux fond de conservatisme qui sommeille toujours en elle. C'est dire que son comportement est sujet à contradiction.
Comme la plupart des femmes de ce prénom, elle est téméraire et très volontaire. On dit qu'elle a du caractère, car elle sait encaisser les coups, et elle ne se plaint que rarement. Si elle connait des épreuves, elle se gardera bien de le montrer. Obstinément attachée à ce qu'elle croit, elle cède difficilement aux idées des autres, ce qui lui donne la réputation d'être têtue.
La confiance est pour elle primordiale. Obtenir sa confiance n'est pas chose facile, et gare à celui qui l'aurait reçue et ne s'en serait pas montré digne.




Une ancêtre 'marquante'

La matité de Deborah, ainsi que son prénom, est liée à ses origines africaines, de part sa mère. En effet, l'un de ses ancêtres, Nathaniel de Flore (dont le nom est par la suite devenu : Deflore), était, au dix-septième siècle, un homme très estimé par les Rois de France et il possédait de nombreuses terres. C'était une sorte d'aventurier, doublé d'un serviteur dévoué de sa Majesté dans les pays Africain. Durant l'un de ses périples, il rencontra Kahina (Originaire du Bénin) et se prit d'une violente passion pour elle. Il obtenu une autorisation spéciale pour l'épouser... Mais, bien loin de l'image d'une femme, elle était son trésor le plus précieux, apogée de sa conquête africaine! Aux yeux de tous, elle était un objet, un bel objet, qu'on expose et qui garde le silence... Kahina était toujours silencieuse, même après la naissance de sa fille. Elle restait prostrée, dans un coin de la demeure familiale, vêtue entièrement de blanc ou de noir. Constamment ailleurs... Un fantôme : à la fois vivante et déjà morte. Sa fille, nommée Deborah, avait toujours été proche de sa mère. Très proche. Les gens craignaient Kahina... Elle était noire, elle venait d'une contrée lointaine sur laquelle couraient énormément de rumeurs... Elle inspirait une peur certaine... Un dégoût... Et un soupçon de fascination... Elle avait une aura mystique, rapprochée du vaudou et du spiritisme africain... Mais, celle qui en était la réelle incarnation, c'était Deborah... La part d'ombre de l'Afrique et celle de Lumière des pays dits, civilisés... Et, elle épousa l'un de ses proches parents... Elle n'eut qu'un seul enfant et mourrut neuf mois après sa naissance... Il semblerait que ce soit quelque chose de courant dans cette famille...


Dernière édition par le Jeu 27 Sep - 18:52:46, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://new-war.go-forum.net
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 222
Localisation : ¤ Moire ¤
Humeur : Mes loisirs...? Laissons d'abord l'obscurité s'étendre...

MessageSujet: Re: ¤ A propos de Deborah Saint Saëns ¤   Sam 11 Aoû - 6:30:06

(Et de trois >> là)


*~
Deborah : Les 3 premiers actes~*



1. Origines : Eléments importants de son enfance.
Deborah vécut entre deux demeures, les seules qui avaient résistées à l'épreuve de la guerre : la première se trouvait en Allemagne, et faisait parti du patrimoine de la famille depuis plusieurs générations et la seconde étaient une maison, récemment obtenue dans le Nord de la France. Elle avait un frère plus âgé qu'elle - deux enfants étaient plus que rare dans cette famille-, qui se prénommait Cillian. La mère de Deborah, Deirdre, ne se remit jamais complètement de la naissance de sa fille, et semblait constamment ailleurs. Quand Deborah était enfant, elle lui racontait sans cesse des histoires -comme le font tout les parents avant de border leur enfant, me direz-vous, mais ses histoires étaient celles de monstres et de créatures se tapissant dans l'obscurité... Une anecdote à propos de son enfance : vers l'âge de sept ans, elle disparut pendant plusieurs jours dans les restes d'une forêt... Elle fût retrouvée seule, nue et dans la neige. Et, c'est apparemment, un miracle qu'elle en ait réchappée.

En 2035, lorsque la guerre éclata, Deborah avait huit ans. Sa famille fit parti des privilégiés. Aussi, ils purent allégremment profiter du peu de nourriture qu'il restait encore et avoir accès à toutes les technologies, mises en place pour continuer à survivre... Plus d'un membre de la famille mourrut suite aux nuages toxiques qui s'étaient formés sur Terre. Ceux qui restèrent développèrent les capacités des Moires... En fait, certains pensaient que c'était Dieu lui-même qui leur avaient donnés ces facultés pour survivre... Les Saint Saëns, qui au demeurant, avaient déjà de nombreux contacts avec des gens de pouvoir, étaient voués à la mise au pouvoir des Moires. Avant la création de Muddle Island, ils restaient principalement sur leurs propriétés et prenaient contacts avec d'autres familles nobles qui commençaient à developper les mêmes caractéristiques des Moires. Quand le mouvement commença à se former, les Saint Saëns prirent officiellement le titre qui correspondait le mieux avec leurs idéaux: celui de "Pro-Moire".



2. Eclosion : Adolescence et passage à l'âge adulte
Ensuite, vers l'âge de quinze ans, préférant vivre en Allemagne, Deborah s'y était entourée de quelques uns des plus intéressants, poètes et écrivains de son époque. En fait, elle y possédait une sorte de "cour". Elle avait une relation houleuse avec son frère aîné, Cillian, qui commençait à avoir une passion de plus en plus vive pour sa soeur. Celle-ci s'extériorisa complètement quand elle entra dans l'adolescence.

Suite à la guerre, ce qu'il restait de la famille s'est contenté -de manière ouverte, alors qu'auparavant ils étaient plus discrets - de mariages consanguins, pour ne pas que l'héritage se perde. Ces unions avaient lieu lorsque les personnes étaient jeunes (vers l'âge de 16 ou 17 ans), car, les membres de la famille avaient eux mêmes remarqués que leur transformation se faisait à l'approche des vingt ans. La famille Saint Saëns était d'ailleurs très fière : plus de soixante-dix pour cent de ses membres faisaient partis des Moires... Ils (la famille de Deborah, et non pas elle, ndm) ont toujours été Pro-Moires, dès que le phénomène s'est développé dans la famille et qu'ils prirent conscience de l'ampleur de leur "supériorité". Et, récemment, ils n'ont pas été ravis à l'idée qu'une humaine reste sur le trône, et faisaient partis des récalcitrants de la mise au pouvoir d'Eva Desta de Bianca. Ils ne furent pas totalement "calmés" avec la présence des deux autres Inquisitrices Moires...

Ensuite, vers l'âge de quinze ans, préférant vivre en Allemagne, Deborah s'y était entourée de quelques uns des plus intéressants, poètes et écrivains de son époque. En fait, elle y possédait une sorte de "cour". Elle avait une relation houleuse avec son frère aîné, Cillian, qui commençait à avoir une passion de plus en plus vive pour sa soeur. Celle-ci s'extériorisa complètement quand elle entra dans l'adolescence. Elle fût particulièrement ravie de savoir que sa mutation à elle, avait déjà commencée... Et, à seize ans, elle était stérile et donc, d'une certaine manière, libre... Le désir d'avoir un enfant et d'en être incapable la ferait souffrir plus tard. Aussi, à ce moment précis, était-elle parfaitement heureuse de sa condition, bien qu'elle ne remplisse pas son devoir "familial", mais, heureusement pour elle (d'après certains membres de sa famille): son frère le remplit à sa place et épousa une de ses cousines, avec qui il eut un enfant, avant de devenir Moire à son tour. Elle en profita donc pour partir à la découverte de sa sexualité, et comprit très rapidement qu'elle était bisexuelle, avec un goût plus ou moins appuyé pour le sang. Elle eut une aventure avec une poétesse, Sappho Morgan Blake (une Moire en pleine mutation à l'époque, du même milieu social que Deborah), qu'elle quitta du jour au lendemain. Et Sappho, après une longue dépression, se suicida en se jetant du haut d'une falaise.

En 2046, à Berlin, lors d'une soirée chez l'un de ses amis, Deborah croise Sacha Lord Tyler. Au détour d'une petite joute verbale, tout à fait cordiale, ils deviendront inséparables et Deborah l'entraînera dans son monde et lui en apprendra les règles. Il ne lui parlait jamais de lui, de son passé, et elle s'en contenta amplement, ne voulant pas,rendre trop "réel" un être qu'elle adorait. Et puis, cela donnait un certain mystère à Sacha et lui donnait d'autant plus de charme. En apprenant cette nouvelle, Cillian se donna la mort et son enterrement fût discret et rapide... Deborah ne voulant pas ou ne sachant pas montrer sa tristesse, s'y rendit pour en repartir presque aussitôt! Environ douze mois après cela, la famille de Deborah décida de partir s'installer à Muddle Island, en France. Et, la jeune femme, voulait que Sacha vienne avec elle... En fait, elle commençait de plus en plus à concevoir ses sentiments pour lui (même si elle n'était pas du genre à les expliciter de manière orale : dire "je t'aime" n'a absolument jamais été dans ses habitudes, d'ailleurs elle ne l'a jamais dit). Sacha lui fit alors savoir qu'il souhaitait qu'elle adopte sa fille, si elle voulait qu'il vienne avec elle... Deborah refusa... Avoir un enfant, enfin dans ce cas précis l'élever, étant quelque chose de particulièrement obscur pour la jeune femme... Elle était toujours très malaise en présent d'une personne si jeune... Sa propre juvénilité lui faisait également fuir ce genre de responsabilités! Le couple se sépara donc... Deborah ne montra aucunement sa tristesse (elle ne s'est mise ni à pleurer ni à battre sa culpe, en somme...). Mais, dans sa manière de montrer son affection, elle donna à Sacha largement d'argent pour vivre ainsi qu'un appartement où lui et sa fille pourraient vivre (sur Muddle Island, ndm).



3. En tant que Moire à Muddle Island...

Esclave humain(e) : Keira Ewan
Moyens de locomation favori (LA tuture quoi^^) : Chevrolet Corvette Manta Ray
(Voiture construite au début du vingt et unième siècle, sur le modèle de l'original datant de 1968, avec améliorements)
Moyens de locomotion secondaire : Limousine


Deborah aime profiter de ses avantages et également d'en faire profiter à ceux et celles qu'elle apprécie. Elle a un petit groupe d'"amis" Moires, en dehors de Sacha, et cherche seulement à profiter de la vie. Personne ne sait le "tout" de son passé. Et, pour elle, c'est ce qui fait sa force... Et sa faiblesse! Ainsi, ils doivent se faire une idée d'elle par rapport à ce qu'ils voient et non, par rapport à ce qu'ils savent...



Rêve secret/Volonté profonde (Tout le monde en a un(e), non?)
Spoiler:
 


Dernière édition par le Jeu 11 Oct - 4:15:26, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://new-war.go-forum.net
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 222
Localisation : ¤ Moire ¤
Humeur : Mes loisirs...? Laissons d'abord l'obscurité s'étendre...

MessageSujet: Re: ¤ A propos de Deborah Saint Saëns ¤   Mer 15 Aoû - 18:59:15

*~Ordre chronologique des topics~*


- *Une rafle pour les Saint Saëns* (pv Keira Ewan) [Terminé]
Deborah fait en sorte d'obtenir une esclave... Keira Ewan... Une jeune humaine qui est loin de lui être inconnu... Le bref instant où elles se sont croisées, dans le passé, a marqué plus qu'elle ne le voudrait la jeune Moire... Et, à sa manière, elle cherche à se rattraper... Mais Deborah est seule à savoir que Keira était autrefois cette petite fille qu'elle n'a pas pu sauver...

- *Dans la suite de Deborah* (pv Keira Ewan) [Terminé]
Deborah ramène Keira chez elle et lui donne ses premières consignes...

- *Une soirée au théâtre* (pv Enoha Vandecamp) [Terminé]
Durant l'entracte, un humain intervient, ivre, en insultant l'assemblée Moire présente... Par la suite, Deborah fait la connaissance d'un jeune homme Moire, Enoha Vandecamp...

- *Enracinés* (pv Sacha Lord Tyler) [Terminé]
Deborah a acceptée (en prenant sur elle...) de garder Alix, la fille de Sacha. Et toutes deux, après leur après-midi à la piscine, rejoingnent le Moire dans le parc...

- *La danse des Loups* (pv Yann McCawley) [Terminé]
Deborah en compagnie d'une amie, Kendra (PNJ), se rend au NYX et rencontre pour la première fois le fameux Yann MacCawley...

- *Un magnifique soleil* (pv Sloane McFarley) [Terminé]
Prenant un temps de détente sur la plage, Deborah rencontre la jeune et jolie Sloane...

- *Une tour immense* (pv Vlad Mercury) [En attente]
Après un déjeuner en compagnie de son père, Julian Saint Saëns, Deborah l'accompagne jusqu'à la Muddle's Tower. Inattentive, elle "entrera en contact" avec Vlad Mercury...

- *Rires et chuchotements* (pv Miranda Alighieri) [En cours]
Un dimanche après-midi, Deborah se rend à confesse. Un fois dans le confessional, elle ne se rend pas compte que c'est une femme qui prend place dans l'autre isoloir et la jeune Moire se confesse. S'en suit une discussion plus houleuse...

- *Exposition de grandes toiles* (pv Angel Hawkins) [En attente]
Deborah rencontre Angel Hawkins, un Moire, lors d'une exposition de tableaux.

- *Vents déchaînés* (pv Tristan Williams) [En cours]
Une rencontre hasardeuse au bord de la plage, où la Moire est venue chercher un semblant de paix...

- *La Robe* (pv Sacha Lord Tyler) [Terminé]
Contre une après-midi à la piscine avec Alix, Deborah veut une robe faite des mains de son ami styliste et qu'elle portera lors d'une soirée. Malheureusement celle-ci ne se passe pas du tout comme prévu. La Moire se rend chez Sacha, histoire de changer d'air, de trouver du réconfort... Mais une brève mésentente met fin à leur soirée - à eux - et la demoiselle rentre seul chez elle.

- *La Forteresse vide* (pv Sacha Lord Tyler) [En Cours]
Quelques jours après l'épisode de la robe et suite au décès et à l'enterrement de deux membres de la famille de Deborah, celle-ci demande à Sacha de venir la rejoindre chez elle. Histoire de... Histoire de quoi, d'ailleurs?


----------------------------------------------------------------------------------------

*~Relationnel~*



- Sacha Lord Tyler (PJ)
Quand ils se sont rencontrés, Deborah allait sur ses dix-neuf ans. C'était au cours d'une soirée mondaine et la jeune femme ne pensait absolument pas, en s'y rendant, qu'elle ferait une rencontre qui la marquerait autant. Très vite, ils deviennent tout deux inséparables, indissociables même et Deborah éprouva rapidement des sentiments pour cet être si "nouveau" dans son entourage... Leur relation a toujours été relativement superficielle (il n'y avait pas d'"échange" d'informations sur le passé de chacun, en somme), mais également fusionnelle. L'arrivée d'Alix changea la donne et les amena, ou les poussa (tout dépend du point de vue), à rompre, - Deborah a, en effet, refusé d'adopter l'enfant, pour diverses raisons...-. Par amour pour Sacha, elle lui offre un appartement pour Alix et lui sur Muddle Island. Ils sont actuellement amis, bien que Deborah mette Sacha au-dessus de toutes les personnes qu'elle côtoie et appelle ami(e), et que ce soit le seul pour qui elle fasse toujours en sorte de remplir son rôle d'"épaule", de confidente. Quatre ans après leur arrivée sur Muddle, elle ne semble plus avoir de sentiments amoureux pour lui...

- Alix (PNJ)
Fille (adoptive) de Sacha, qui a marqué la "rupture" entre les deux amants. Elle adore mettre Deborah mal à l'aise... A première vue, Deborah n'apprécie absolument pas d'être en sa présence... Et, pour l'instant, elle refusera de démontrer toute autre forme de sentiments à son égard...

- Julian Saint Saëns (PNJ)
Père de Deborah, à la fois omniprésent et lointain. Il est Pro-Moire et se veut être le patriarche de la famille Saint Saëns.

- Zack Crowley (PNJ)
"Compagnon de soirée" de Deborah, ils ne se voient que pour et lors d'événements (soirée au théâtre, concerts, etc.)

- Keira Ewan (PJ)
Esclave humaine de Deborah.

- Cassandre MacCallister (PJ)
Amie de Deborah. Leurs familles ont souvent travaillées en concordance et les deux jeunes femmes se sont rencontrées lors de réunions et de soirées. Elles ont été amantes, mais à part du respect, il n'y a rien entre elles.

- Kendra ... (PNJ)
"Compagne de soirée" et amante occasionnelle de Deborah. Elle dépend plus d'elle (physiquement et émotionnellement parlant) que l'inverse... En effet, la jeune Moire a plutôt tendance à la considérer comme un fardeau...

- Byron (PNJ)
Nom de plume d'un homme ou d'une femme envoyant chaque matin depuis bientôt un an un poème et des fleurs à Deborah.

- Yann MacCawley (PJ)
Conquête d'un soir de Deborah. Elle l'a rencontré au NYX.

- Vlad Mercury (PJ)
Vlad et Deborah ont visités ensemble la Muddle's Tower. Elle l'apprécie et se sent bien avec lui.

- Miranda Alighieri (PJ)
Deborah l'a rencontrée dans une église, où elle allait se confesser...

- Angel Hawkins (PJ)
Deborah et ce Moire se sont rencontrés lors d'une exposition de toiles d'artistes renommés.

- Enoha Vandecamp (PJ)
Connaissance de Deborah, rencontrée lors d'une soirée au théâtre.

- Sloane McFarley (PJ)
Connaissance de Deborah, rencontrée à la plage.
Revenir en haut Aller en bas
http://new-war.go-forum.net

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: ¤ A propos de Deborah Saint Saëns ¤   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IUT Saint-Cloud DUT Année Spéciale - admissions 2009
» Saint Maurice d'Etelan FENESTRE
» Saint-Jean-de-la-Neuville
» Pétition - Non à la Saint Cochon
» Le Havre - Rue Bernardin de Saint-Pierre

Muddle Island :: ADMINISTRATION :: Et après... :: Journal Intime-
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum