AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

 Penombre [écrit par moi]


rising from ashes

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1485
Localisation : Obligée eternelle de Kyoran, vénéreuse de Nathan, Sien, Julian, Iris, Lyn'x, Kylian, Sat et Jake !!
Humeur : ordi... et me moquer de Sien ^^

MessageSujet: Penombre [écrit par moi]   Sam 24 Nov - 16:01:35

Pénombre…


L’homme au costume noir se fendait un chemin dans le brouillard, le coupant pour qu’il se reforme derrière lui. Il était ainsi caché aux yeux de tous. Il traversa ces rues sales et vides de monde avec une allure rapide et assurée. Il cherchait quelqu’un. En effet, il ne parcourait pas ces rues abandonnées, ces quartiers aux maisons pourries et chaque recoin de cette étrange ville pour rien !
Enfin arrivé devant l’immeuble ou cette personne habitait, il s’arrêta juste le temps de rajuster ses gants blancs. Puis il entra et dut allumer son briquet en empruntant l’escalier défoncé qui menait à la cave pour éviter de se casser la figure à chaque marche manquante. Une fois qu’il eut descendu tout l’escalier, il marcha dans un long couloir sombre, démuni d’une quelconque lumière. Et son briquet, à court d’huile, s’éteignit.
Finalement, il s’arrêta devant la seule porte en bois qui n’était pas pourrie et sans frapper, entra. Dans la pièce, qu’il soupçonnait grande, l’ombre et la pénombre régnaient en maîtres.
« - Bienvenue dans mon antre, jeune homme…
- Merci !
- Que venez-vous donc chercher ?
- Ce serait mentir que de me dire que vous ne le savez pas, ma jolie ! C’est vous que je viens chercher…
- Effectivement… mais d’habitude, c’est moi qui vais chercher les gens, et vous le savez pertinemment ! »

L’homme sourit. Un sourire amusé. Puis, lentement, une petite bougie s’alluma, dévoilant un peu ce qui se trouvait autour d’elle. Une jeune femme, assise en tailleur sur le sol. Tout ce qu’il pouvait voir, c’était sa silhouette mince, sa chevelure abondante et la pâleur de sa peau. Derrière elle, sur un mur, il y avait pleins de petites inscriptions presque illisibles.
Puis la femme souffla la bougie et un souffle froid envahit la pièce, la replongeant dans la pénombre.
« - Vous n’êtes pas le premier impertinent qui vient ici, vous savez ? Et je doute que je puisse accepter votre requête…
- Oh, je vous crois ! Mais ma belle, je n’ai pas pour habitude qu’on me refuse quelque chose.
- Bien sur. Mais vous feriez mieux de partir, monsieur. Ou vous subirez le même sort qu’eux… »

Et de nouveau, une bougie s’alluma, dévoilant cette fois un pan du mur le plus proche. En fait, les inscriptions étaient faites de centaines de noms. Ou des milliers. Peut-être même des milliards ! Pour la plupart inconnus. Mais ils étaient tous écrits avec la même encre. Une encre rouge foncé, qui s’écaillait. De nouveau, l’homme esquissa un sourire. Tout cela, il s’y attendait.
« - On ne cueille pas une rose sans se piquer à ses épines, n’est-ce pas ?
- Exact… »

Et encore une fois, un petit souffle froid fit mourir la flamme de la bougie, rendant à l’obscurité son royaume. Puis du silence le plus profond, un léger cri aigu se fit entendre. Reflex de ses duels, l’homme esquiva un pas de côté et le poignard alla se ficher dans la porte derrière lui. Il se retourna pour aller le prendre, et lorsqu’il l’eut dans les mains, caressa tous les détails et les courbes sensuelles de l’arme.
« - Un kriss malais. Magnifique, n’est-ce pas ? Ces ondulations qui imitent le feu, ces rainures pour égoutter le sang, ces crochets en sens inverse… il parait si inoffensif, comme ça ! Mais, c’est l’objet de la mort. Le vôtre, si je ne m‘abuse ?
- Effectivement… »

Et de nouveau, la lumière se fit. Mais au lieu que ce soit une seule bougie, voire deux, les centaines de milliers de bougies qui se trouvaient là et qui couvraient le sol s’allumèrent en même temps, dévoilant la pièce ou elles se trouvaient.
Tous les murs étaient recouverts de noms. La femme, qui était maintenant debout au milieu de la pièce, avançait vers notre homme. Ses pas étaient aériens, sa robe blanche ondulait sous l’effet d’un vent inexistant. Ses cheveux bruns qui dégringolaient en cascade aussi. Sa peau était d’un blanc si pâle que sa bouche avait la couleur du sang. On pouvait distinguer ses longues jambes galbées sous sa robe longue et ses courbes féminines. Elle avait un front haut et un nez aquilin. Mais ce qui était le plus beau, chez elle, c’était ses yeux. Deux perles noires entourées de cils longs et du même noir de jais que ses sourcils de forme parfaite. Mais son regard surpassait de loin sa beauté. Elle semblait fixer l’âme de l’homme, et tout en avançant, elle tendait la main pour reprendre son poignard.
Quand elle l’eut en mains, les bougies s’éteignirent et elle retourna s’asseoir au centre de la pièce. Puis, reprenant la parole, elle fit résonner sa douce et profonde voix sur les parois de la salle.
« Jamais je ne t’appartiendrais… mais toi, tu es à moi ! »

Et dans sa dernière seconde de vie éclairée par une petite bougie, l’homme put voir une étincelle argentée se ruer sur lui et dans un coin d’un des murs, un nom s’écrire tout seul avec une encre liquide. Du sang. Son sang…
Revenir en haut Aller en bas
http://amaranth.monempire.net
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 3894
Localisation : Moire&Modo Sadique

MessageSujet: Re: Penombre [écrit par moi]   Sam 24 Nov - 16:27:51

J'aime beaucoup ^^

Il y aura une suite ? :P


Tu me trouves sadique... mais la tel que tu me vois, je ne le suis pas encore.

Merci Eva ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://lemonde-du-chaos.actifforum.com

Invité

Invité





MessageSujet: Re: Penombre [écrit par moi]   Sam 24 Nov - 16:49:12

Wouaaa! J'adoreuh ;D

Oui, s'il y a une suite, Ze veux la voirrr!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1485
Localisation : Obligée eternelle de Kyoran, vénéreuse de Nathan, Sien, Julian, Iris, Lyn'x, Kylian, Sat et Jake !!
Humeur : ordi... et me moquer de Sien ^^

MessageSujet: Re: Penombre [écrit par moi]   Dim 25 Nov - 12:09:08

Nan... il est mort il est mort ! Mdr

Mais j'risque de poster ici les autres textes que j'ai écrits ^^ (j'aime bien écrire ^^)

Enfin, contente que ça vous plaise ! :P
Revenir en haut Aller en bas
http://amaranth.monempire.net

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Penombre [écrit par moi]   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Média: comment s'écrit l'histoire
» [Vends] 200 sketches pour développer la compréhension du langage oral -> écrit NEUF
» Un charentais écrit au Président de la République
» Le général Bigeard n'aurait écrit que QUATRE ouvrages
» Test écrit et entretien LP métier du livre à Troyes

Muddle Island :: Graphisme-
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum