AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

 Ian Scott débarque


rising from ashes

avatar

Ian Scott

Lone Wolf


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 139
Humeur : Solitaire

MessageSujet: Ian Scott débarque   Mer 12 Aoû - 23:38:26

Citation :
Informations générales :


Nom: Scott

Prénom: Ian

Rang : Résistant(e)  

Age: 36

Citation :
Biographie (minimum 20 lignes) :


C'est à l'âge de 11 ans que l'enfance de Ian s'évapora, balayée par les radiations nucléaires que la bêtise humaine avait créée. A peine adolescent, pas encore assez mûr pour comprendre, il assista impuissant à la destruction programmée d’un monde qui devenait soudainement trop petit pour tous. Trop petit pour les faibles, sans doute.  Mais dans un tel chaos, y avait-il encore quelqu’un pour se réjouir d’être du bon côté du fusil ?

Privé de sa terre natale, l’Ecosse, noyée sous les eaux froides de l’Atlantique, Ian grandit en compagnie de son frère ainé, David, qui s’avéra rapidement devenir son seul et unique allié. C’est à ses côtés qu’il découvrit, 7 ans auparavant, la dure vie sur Muddle Island. La traversée de la Manche sur un bateau de fortune fut rude, mais elle n'était rien face à la vie qui les attendait là-bas...  

Muddle Island était une cocotte-minute prête à exploser. A elle seule, l’île concentrait tous les ingrédients nécessaires permettant l’apparition d’une guerre civile : le peuple souffrait de la faim, de la misère et des maladies qu’on croyait disparue plus de cinquante ans faisaient leur réapparition. Le peuple vivait de quelques trafics, du marché noir, de vols et de pillages, tandis que les élites, dépassées, abandonnèrent bien vite leurs postes à des gens encore plus incompétents qu'eux. La cocotte-minute se transforma en bombe à retardement.  

Dans un de ses livres d’histoire, Ian avait déjà eu l’occasion de contempler une photographie d’un champignon atomique. Sur papier, ça lui paraissait être quelque chose de beau ; en réalité, c’était l’enfer sur Terre.

En plein été 2035, un missile nucléaire américain fut détruit en plein vol.


« Je me souviens exactement de la façon dont les choses se sont passées… Je jouais au football avec mon frère à proximité de l'océan et l’horizon était dégagé. Soudain, on a attendu une explosion. C’était comme si le temps avait suspendu son vol. Au loin, on a vu une fumée rougeoyante apparaître puis, très vite, elle brillait tellement qu’on a dû détourner le regard. Je me souviens que mon frère m’a dit de me mettre à l’abri, et j’ai couru à l’intérieur d’un immeuble pour me réfugier à la cave, comme ces Nord-Vietnamiens qui se cachaient dans des abris antinucléaires dans mon livre d’histoire.  J’étais avec une dizaine de personnes qui avaient eu ce réflexe, mais pas mon frère ni mes parents. Un adulte a fermé la porte à clé juste après. Des gens ont essayé d’entrer, mais personne ne leur a ouvert –même pas moi.

On a attendu…

On a attendu des heures, des heures... dans le noir complet. Une sirène résonnait au loin, on l’entendait comme un hurlement venu de l’au-delà. Personne ne parlait.

Finalement, quelqu’un s’est décidé à sortir et les autres ont fait de même. Je leur ai emboité le pas, sans savoir à quoi m’attendre. Quand je suis arrivé à l’extérieur, c’était comme si mon immeuble avait été téléporté sur une autre planète. Le ciel était gris et, au loin, la fumée qui émanait du cœur de l’explosion commençait seulement à se dissiper. Le soleil, lui, avait disparu, comme s’il nous abandonnait. Tu veux que j’te dise ? C’était que le début de c’bordel… ! »


Lorsqu’on annonça à Ian deux jours plus tard qu’on avait retrouvé sa mère, le cœur du jeune homme se mit à battre à la chamade. Il courut jusqu’au cœur de la ville, là où on rassemblait les « Retrouvés », pour découvrir une place jonchée de cadavres en décomposition, brûlés. En deux jours, il avait vu les dégâts de la bombe, les brûlures de ceux qui avaient été exposés à ce vent nucléaire, mais il ignorait encore que la peau se détachait des os des irradiés, avant qu’ils ne meurent dans d’atroces souffrances. Finalement, on l’amena devant un corps sans vie, un de plus, sur lequel on avait disposé un bracelet qu’il aurait pu reconnaître entre mille. C’était sa mère et, ici, là, maintenant, elle n’était rien d’autre qu’un cadavre à identifier. Il pleura, on lui demanda de confirmer que c’était bien elle et il hocha la tête pour confirmer. L’instant suivant, on emporta le corps vers un lieu « plus approprié ». Une fosse commune, en somme.  

« Avec l’absence de soleil, les heures semblaient des jours, et les jours des semaines. Finalement, le vieux Jack, un ami de mon père, est venu me chercher alors que je dormais au coin d’un immeuble délabré. Mon père et mon frère se trouvaient dans un hôpital de campagne à quelques kilomètres de là, et il m’y a amené. Une fois sur place, j’ai découvert mon père, ou tout du moins ce qu’il restait de lui, à côté de mon frère qui semblait en meilleur état. J’ai appris plus tard que David s’était réfugié sous une cage d’escalier, faute de mieux, et qu’il avait certainement été beaucoup plus exposé que moi aux radiations. Mon père, quant à lui, avait cherché à nous mettre en sécurité, et avait pris la vague de chaleur en pleine gueule… Il s’est réveillé quelques jours plus tard, m’a expliqué ça, avant de s’endormir pour ne plus jamais se réveiller. Les médecins disent qu’il n’a pas souffert mais j’ai des doutes... Il a mis une semaine à mourir et je suis resté à côté de lui tout ce temps, et j'ai entendu ses gémissements et ses complaintes.

David, lui, s’est réveillé après que mon père soit mort. Je lui ai tout expliqué concernant nos parents, tandis qu’il semblait se sentir de mieux en mieux chaque jour. Petit à petit, comme d’autres, il a commencé à présenter des signes de mutation… Sa peau s’est mise à pâlir, et il guérissait beaucoup plus vite que le commun des irradiés aux brûlures dont il était victime. Un jour, il a déplacé un objet par la force de son esprit. Un an plus tard, le constat tombait : mon frère était un Moire. »


***

Quinze années passèrent, et Ian grandit parmi les enfants des rues du Ghetto de Muddle City. Son frère, lui, fut emmené par une milice pro-moire afin qu’il puisse occuper « la place qui lui revient de droit ». Il ne le revit plus, mais son souvenir l’habitait encore. Désespéré par cet enlèvement, fou de rage à l'idée des théories nauséabondes que l'on pouvait mettre dans la tête de son frère, c’est tout naturellement qu’il fut amené à rejoindre la Résistance, avant même d'être amené à servir un Moire. Solitaire et débrouillard, son caractère l’amena souvent à réaliser des missions de ravitaillement à l’extérieur, notamment afin de faire entrer dans les bas-fonds des médicaments et toutes autres fournitures nécessaires pour mener une guérilla efficace. Il assurait un rôle d’apporteur de bonnes nouvelles, plus que de combattant régulier, ce qui lui allait très bien.

Le 23 mars 2053, lorsque la Muddle Tower s’effondra, il était pourtant déjà bien loin de la Résistance.


« Quelques semaines avant, on m’a demandé de me joindre à une expédition en vue de faire exploser une villa dans laquelle s’étaient rassemblés des gros bonnets qui finançaient le régime. Comme tous les plans merdiques qu’on concevait à cette époque-là, on a débarqué avec nos gros sabots et, le pire, c’est que ça marchait. Tout nous réussissait… on avait l’impression d’être des génies alors qu’on était simplement des gosses qu’on laissait gagner aux échecs pour nous pousser à nous découvrir encore et encore, jusqu’à la chute.
Lorsque la villa a explosé, les sirènes d’alarme ont retenti dans toute la ville. Une fois à Liebe, on a regardé le journal du soir sur une télévision merdique en noir et blanc, dans laquelle on a diffusé les photos de chacune des personnes mortes dans l’explosion.

J’ai reconnu mon frère…

J’ai reconnu mon frère et je me suis tiré à l’extérieur de cette foutue ville. J'ai tué la seule personne pour laquelle je me suis jamais battu. Qu'est ce que tu voulais que je fasse d'autre à part aller me cacher, hein ? »


La vie à l’extérieur de Muddle City n’était pas facile, mais elle avait le mérite d’offrir à Ian le repos dont il avait tant besoin. Il vivait comme un ermite, s’était construit une sorte de cabane et avait appris à réadapter les pièges qu’il utilisait autrefois pour piéger les rats du métro et de l’extérieur, pour viser des proies de taille plus importante. De temps à autre, il se rendait en ville pour effectuer un peu de troc, avant de retourner aussi vite dans sa tanière.

Lorsque Liebe fut noyée, pourtant, et malgré son dégoût profond pour l’organisation qu’il avait servi pendant tant d’années, il ne put s’empêcher de se rendre à la réception de ses frères et sœurs d’armes pour les aider à trouver un nouveau refuge. Sa connaissance de la forêt était un réel atout, et il avait au moins le mérite de pouvoir aider les autres sans avoir à se salir les mains. C’était là un moindre mal, après tout.


« J’ai essayé de donner un coup de main. C’était la merde, mais, maintenant, on essaie de se refaire tant bien que mal. Pour être tout à fait honnête, j’ai encore du mal à croire que je continue à servir la Résistance, non pas parce que je ne crois pas en son but, mais parce que j’ai du mal à envisager que nous puissions un jour l’atteindre. Mais qu’est-ce qu’on a à perdre, après tout ? En ce qui me concerne, j’ai déjà tout perdu. »


Citation :
Physique (minimum 10 lignes) :


Le moins que l’on puisse dire, c’est que Ian est un homme qu’on remarque. Mesurant un peu plus d’1m80, il doit peser environ 85 kilos. Son corps, athlétique, laisse apparaître le temps qui a passé et qu’il n’est plus dans ses plus glorieuses années. Ses deux bras, quant à eux, sont décorés de différents tatouages, dessinés par des artistes des bas-fonds lors de la belle époque où il avait vingt ans.

Caché sous une barbe épaisse et une coiffure désordonnée, son visage laisse apparaître les traits d’un homme fatigué mais pas dénué d’espièglerie. Surtout, on peut lire dans son regard bleus-gris la vie qu’il a vécue, et les nombreuses difficultés qu’il a endurées au cours de sa vie.

Vêtu de son indécrottable jeans – t-shirt, souvent le cigare ou la clope au bec, on le reconnait parmi les résistants à sa démarche lente et à l’air déterminé qu’il peut arborer lorsqu’il s’exprime à propos de choses pour lesquelles il se sent impliqué. Lorsqu’il parle, d’ailleurs, sa voix grave donne de la force à ses propos, et il n’est pas nécessaire pour lui de parler fort pour attirer l’attention d’un auditoire –pourvu qu’il décide d’ouvrir la bouche.

Citation :
Caractère (minimum 10 lignes) :


Jusqu’à récemment, Ian était un homme souriant, sympathique quoi qu’un brin solitaire. Après la mort de son frère, il s’est découvert une nature d’ermite, et une réelle volonté à vivre seul et loin des tracas du quotidien. Pourtant, au fond de lui, il se sent profondément attaché à la cause que la Résistance défend et c’est pourquoi il peut être amené à prendre sur lui pour servir cette cause, pourvu que celle-ci s’avère juste que l’objectif de la mission ne soit pas la mort de civils, ce dont il a beaucoup trop souffert.

Avec ses camarades, Ian est un homme ouvert d’esprit mais peu bavard. C’est quelqu’un qui aime et qui hait en silence, ce qui le rend difficile à cerner. Pour autant, lorsque c’est nécessaire, il peut également prendre la parole, pousser des coups de gueule ou encore donner son avis lorsqu’il estime cela nécessaire.
Derrière cet air hautain et froid se cache quelqu’un d’humble et de respectueux, quoi qu’un peu irritable lorsqu’on lui fait la leçon. C’est un bourru, en somme, un vrai de vrai, mais un vrai gentil aussi.

Citation :
Autre (Détail particulier ou Information Spéciale) :
- Ian est accroc au tabac depuis plusieurs années, et recherche donc régulièrement des cigarettes ou cigares.

Avatar (Nom de la célébrité choisie) : Tom Hardy

Comment avez vous découvert le forum?: Bouche à oreilles Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Pandora Daumier

Moire Résistante


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2473
Localisation : Dans la forêt
Humeur : Quand nous sommes-nous perdus ?

MessageSujet: Re: Ian Scott débarque   Jeu 13 Aoû - 0:47:18

Bienvenue vrai gentil !  cheers

Je n'ai rien à dire administrativement parlant pour ta fiche, les dates concordent, un récit sur un Muddle touché par le nucléaire qu'on voit rarement mais qui ne dénote pas du contexte. Il faudra juste envoyer les mots de passes du règlement aux admins.

Personnellement, j'aime beaucoup cette approche, entre récit et narration ! Un personnage touchant qui ne le sera pas tant au regard des autres. Tu te plairas chez nous !

Fumer c'est mal Smoking


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kyoran Gweria

Killer Babe


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 3781
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Ian Scott débarque   Jeu 13 Aoû - 10:56:42

Comme pour Pando, tout est bon pour moi, à valider à l'instant où on aura les mots de passe ;)

Et j'ai vraiment adoré te lire, ta fiche est vraiment chouette, la réaction de ton personnage très crédible je trouve :)

J'ai hâte d'en lire plus, à très vite  Admins 2





KLIK KLIK KUSSEC:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ian Scott

Lone Wolf


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 139
Humeur : Solitaire

MessageSujet: Re: Ian Scott débarque   Jeu 13 Aoû - 13:11:14

Pandora, je viens de t'envoyer les mots de passe -en espérant ne pas m'être trompé... !

Très heureux que ça vous plaise, en tout cas :) J'ai essayé de proposer quelque chose qui soit le plus terre à terre possible, et surtout le plus crédible possible. Si l'objectif est atteint, tant mieux ! Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Pandora Daumier

Moire Résistante


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2473
Localisation : Dans la forêt
Humeur : Quand nous sommes-nous perdus ?

MessageSujet: Re: Ian Scott débarque   Jeu 13 Aoû - 13:25:14

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 5475
Localisation : Près d'une bouteille
Humeur : Alcoolisée

MessageSujet: Re: Ian Scott débarque   Jeu 13 Aoû - 15:43:01

Très belle fiche, j'aime bien ton personnage. On a pas mal de points communs ! 

Bienvenue Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 477
Localisation : Moires qui veut tjs plus de pouvoir xd
Humeur : Ce serait trop en dire que d'en parler. Laissons la surprise...

MessageSujet: Re: Ian Scott débarque   Jeu 13 Aoû - 17:33:47

Ouhhh, ça ça claque comme bio!

Bienvenue! cheers
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ian Scott

Lone Wolf


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 139
Humeur : Solitaire

MessageSujet: Re: Ian Scott débarque   Jeu 13 Aoû - 18:18:51

Me voilà enfin réellement des vôtres ! Je vais de ce pas aller regarder tout ça, Pandora ;)

Merci pour votre accueil les gars. Angel, peut-être aura-t-on l'occasion d'en discuter dans la forêt, va savoir ?! ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kyoran Gweria

Killer Babe


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 3781
Humeur : Massacrante

MessageSujet: Re: Ian Scott débarque   Jeu 13 Aoû - 19:03:21

Officiellement bienvenue :)





KLIK KLIK KUSSEC:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 943
Localisation : partout
Humeur : Ronronnante

MessageSujet: Re: Ian Scott débarque   Jeu 13 Aoû - 19:12:30

Hinhin, bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Iris Sword

Public Enemy


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 6210
Localisation : La Forêt est mon amie
Humeur : Sanglante

MessageSujet: Re: Ian Scott débarque   Jeu 13 Aoû - 21:12:03

Bienvenue dans nos rangs! 

Belle bio en effet, un personnage bien écrit et logique dans son développement, j'ai hâte de le voir évoluer parmi nous.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ian Scott

Lone Wolf


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 139
Humeur : Solitaire

MessageSujet: Re: Ian Scott débarque   Ven 14 Aoû - 0:10:42

Merci x3

Iris - Reste à voir comment les Résistants accueillent les déserteurs repentis... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Iris Sword

Public Enemy


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 6210
Localisation : La Forêt est mon amie
Humeur : Sanglante

MessageSujet: Re: Ian Scott débarque   Ven 14 Aoû - 0:44:53

Je vais éviter de me prononcer pour les autres résistants mais en ce qui me concerne il est peu probable que je te fasse confiance aussi facilement. Mais bon en même temps mon cercle de confiance est très restreint!




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Ian Scott débarque   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les frères scott
» Uglies de Scott Westerfeld
» Nouvel inscrit je me permets de me presenter Tony SCOTT
» Scott Pilgrim vs the world
» SCOTT - SIGNIFICATION DE CES LETTRES

Muddle Island :: ADMINISTRATION :: Les personnages :: Présentations :: Fiches des humains-
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum