AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

 Pandora Dähmnos


rising from ashes

avatar

Pandora Daumier

Moire Résistante


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2473
Localisation : Dans la forêt
Humeur : Quand nous sommes-nous perdus ?

MessageSujet: Pandora Dähmnos   Lun 13 Nov - 13:42:55

Nom:
Dähmnos

Prénom:
Pandora

Age:
22 ans (2028)

Age où vous êtes devenu Moire :
Moins de 10 ans (2037-2038)

Physique :
Brune aux yeux bleus électriques, c'est ce qu'une personne dirait sans doute d'elle en la croisant simplement dans la rue. Oui, ses yeux bleux c'est d'abord ce qui attire l'attention, souvent soigneusement mis en valeur par le contraste du Khôl noir sous des cils joliement courbés et pareillement colorés. Ensuite ce sont ses longs cheveux noirs qu'elle persiste à laisser ondoyer et s'emmêler sans en prendre grand soin qui retient le regard. Mais bien évidemment ces deux premiers points ne peuvent satisfaire l'oeil, il est impossible de la croiser en restant sur cette impression sans être dans la frustration d'en voir d'avantage, car si ses yeux sont les éléments précurseurs, ils ne sont qu'annonciateurs de la suite... Des lèvres, qui soyons sincère, ne pourraient être qualifiées de pulpeuses, charnées ou quoi que ce soit d'autre d'aguicheur : une lèvre supérieur fine que souligne la lèvre inférieure, celle-ci plus arrondie qui donne un charme innée à ce visage trop souvent mélancolique. Le teint très pâle, elle aime à exagérer cette blancheur immaculée par quelquoncque produits très efficaces de cette époque avancée, ceci pour ressembler le moins possible à une humaine. Pourquoi cette obsession presque maladive vous demanderiez-vous ? Ca, nous le verrons plus tard...
Pour ce qui est de sa corpulance, elle n'a jamais pu se débarasser de légères rondeurs qui, d'après les maints hommes d'une nuit et ses tendres amies, lui vont si bien. Même si elle a essayé à plusieurs reprises un régime des plus légers pour faire partir ses si délicieuses pommes d'amours, elle n'en a jamais été compléxée. Elle avait bien trop de succès auprès de ces messieurs pour cela.
Pas très grande, d'une taille raisonnable : 1.68 mètres et demi, à ne pas négliger ces 0.5 centimètres ! Une poitrine tout aussi raisonnable, Pandora n'est pas de celles qui peuvent se vanter de leur parfaite convenance au stéréotype féminin.
Pour ce qui est du choix vestimentaire, elle arbore le plus souvent robe de soie d'une couleur sinistre : bordeau, violet couleur du vin, ou bleu nuit, ceintrée d'un corset noir en laçet, elle affectionne tout autant la simplicité d'une robe blanche fantomatique. Ses vêtements préférés sont tout de même les fruits de ses propres créations qu'elle fait coudre par ses pauvres esclaves. Elle peut tout autant porter jeans moulants ou pantalons de cuir évasés. Bref, elle peut tout mettre tant que cela reflète sa personnalité.
Pour les chaussures : Doc Marten's ou sandales et pour les grandes occasions, elle laçe des cuissières de cuir noir jusqu'au haut des genoux, sa jambe ainsi valorisée par un talon de 8 cm tout au plus. Vous l'avez compris sa couleur préférée reste le noir, si tant est qu'on peut le qualifier de couleur. C'est une jeune femme à première vue séduisante, mystérieuse et à ne oublier ses allures masculines qu'elle se plait le plus souvent à extérioriser.



Caractère :
[color=darkred]Il n'est pas tâche facile de la définir, toute personne est si comlexe qu'il est impossible d'en connaître la véritable nature, je veux dire, dans son intégrité. Alors tentons une approche par les deux espèces de la planète dominantes : le Moire et l'Homme. Dans les deux cas, on dira qu'elle n'est pas très laucace, mais ce seulement pour les personnes qu'elle ne connait pas. Si avoir des amis dans le monde des Moires est pour elle une facilité infantile, elle n'est pas aimée dans celui des Humains et ce lui valu le surnom tant redouté de "la tortionnaire". Car jamais un esclave n'est resté sous sa coupe bien longtemps : la mort finissait toujours par les attraper, et ce en si peu de temps. Et si par malheur un Humain arrivait à toucher son coeur, si un quelquoncque attachement s'oppérait entre elle et un humain, elle le tuait en cachant sa tristesse désespérée par une froideur immuable, tant son dégoût des sentiments pour ce qu'elle appèle "la sous-race" est immense. Tortionnaire, sadique et effrayante, c'est ainsi qu'elle se comporte avec les Humains, traitements bien plus densifiés quant il s'agît de ses propres esclaves.
Pour un Moire, c'est un ange incarné, autant dans sa beauté imparfaite mais attrayante que dans le mystère qui émane d'elle. Ses relations Moires sont des plus trépinantes et sensuelles, l'amour se mêlant souvent à ses désirs. Il ne lui est pas difficile d'aimer, elle en fait même usage partout où elle passe, s'attachant très vite aux Moires auquels elle trouve quelques intérêts. Si elle n'est pas interéssée, si vos dires sont aussi creux que l'arbre rongé par les termites recouvert d'une écorce de mensonges ou de faux semblants, elle vous fuira comme la peste, ou ne manifestera tout simplement aucuns égards de sa part pour vous. Car inutile de masquer votre inintérêt par quelquoncque stratagème ou masque de théâtre, elle saura en plongeant ses yeux perçants et perspicaces dans le fond de vos prunnelles impuissantes ce qu'il en est véritablement de vous. C'est un fait : elle sait, elle n'a pas besoin de mille et une rencontre successives pour savoir de quoi il en est. Il semble que l'âme Moire ou Humaine n'ait pour elle aucuns secrets, sans doute un de ces pouvoirs psychiques Moires qu'on retrouve dans quelques échantillons de cette nouvelle race.
Inutile de redire son aversion pour les Humains, éxpliquée en détail très prochainement, mais ce sentiment-ci lui donne un air supérieur, froid, qu'elle affiche seulement en présence de ces êtres si imparfaits. Car le perfectionnisme, c'est son but ultime : les humains ne le sont pas, et ne méritent donc aucuns traitements de faveur. C'est pour elle une race qui a tout les tords et ce depuis le début des temps, la guerre n'en fut que la preuve désolante et flagrante de leur impiété, de leur irrespect face à la nature qu'elle pronne depuis toujours comme source de force et, en même temps, d'apaisement.
Sans eux, elle cherche le contact et le provoque le plus souvent, jouant délicieusement avec ses attouts séduisants, définitivement provocante et garçonne. La séduction est un jeu qu'elle arbore très bien, arrivant la plupart du temps à ses fins.



Biographie :
Pandora naquit dans les régions montagneuses de l'Alsace, en France. C'est ici même qu'elle passa une enfance des plus banales jusqu'en 2036 : seul son bout de terre en Alsace survécu à la fonte des glaciers. La guerre était imminente en ces temps de tensions politique et économique entre les différentes puissances, mais cela, à sept ans à peine, elle ne pouvait le comprendre. Ses parents lui donnèrent tout de même le sentiment de peur qui hantait le visage de toute personne réaliste après le chantage nucléaire des USA contre l'Europe. La première bombe lancée en direction de Dallas provoqua un ras-de-marrée de panique, submergeant nombre de citoyens Européens. La guerre éclata, disloquant les continents et plongeant la terre dans un noir casi absolu où la lumière ne passait que par fins rayons sous la multitude de particules poussièreuses qui recouvrait la stratosphère. Une rumeure circula selon laquelle des personnes seraient affectées de mutations incontrôlées. Une nouvelle qui ne convaint que très peu de personne sur ce qu'on appelait à présent "Muddle Island", nom britanisé pour le triste vestige de la france. Mais un cas affirma la circulaire, puis un deuxième, puis... le troisième, ou devrais-je dire la troisième, car ce fut bel et bien Pandora, qui pendant un an, fut plongée dans une semi-inconcsience qui ne lui permettait même pas de se lever du lit d'hopital pour aller se laver ou ne serait-ce que pour aller se nourrir. Bien vite, ses parents prirent peur face au mystère que représentait leur fille et ils délaissèrent leur enfant dans le seul hopital de Muddle. Elle n'entrendit plus jamais parler d'eux. Sans doute une des premières raisons concernant son aversion contre les Humains. Mais encore, si ce n'était que cela...
Un an après, elle retrouva enfin l'usage de ses membres et de ses facultés mentales, si ce n'est plus : elle s'était un jour apperçu qu'il lui était possible de faire venir à elle n'importe quel objet sans y toucher et bien souvent elle prédisait ce qu'allait dire une personne, enfin sa force était bien plus conséquante que la plupart des jeunes gens de son âge. Il y avait déjà un nom pour définir les personnes telles qu'elle : les Moires. Et c'était la seule dans sa ville à représenter son espèce. C'était bien sûr une différence, qui avait permis injustement à nombre de gens de la regarder de haut. Elle se créa une haine incommensurable pour ses êtres, se jurant alors qu'elle grandissait d'effacer à jamais ces sourires hypocrites de leur lèvres. Cependant, une personne au court de son existance réussit à toucher son coeur de marbre : une jeune humaine élevée par une Moire de haut rang. Ce devait être en 2041, elle avait alors 13 ans, les éducateurs du centre dans lequel elle était l'envoyèrent en colonie de vacances, c'était encore au temps où les Moires cohéxistaient avec les Humains. Pandora n'avait rien d'un ange à cette époque : elle ne parlait que très peu et c'était souvent pour répondre aux professeurs ou insulter sans états d'âme ses compagnons de classe Humains. Elle était habituée à la solitude et à la différence, s'éloignant volotairement de ses êtres qu'elle trouvait répugnants. La colonie était pour elle une étape de plus vers la solitude, il semblait que tout les endroits où elle allait l'enfonçait indubitablement dans la déréliction. Il s'averra faux pour cette fois-ci. Alors qu'elle descendait du bus pour rejoindre sa chambre dans laquelle, elle le savait, elle resterait jours et nuits jusqu'au jour du départ. Elle remarqua une jeune fille, sans doute du même âge qu'elle qui semblait tout aussi différente qu'elle. Son coeur se serra à mesure qu'elle s'approchait comme hypnotisée d'elle.
"- Tu es comme moi !, dit-elle sans cacher sa stupéfaxion.
- Oui, j'ai vu, fit la fille, tu t'appeles comment ?
- Pandora...
- Moi Aurora."
Ainsi commença une amitié qui perdura bien longtemps. Mais là ne s'arrête pas mon histoire : dans ce même centre les deux jeunes filles firent la connaissance d'Eva. Celle même qui fut élevée par une Moire dont je vous ai précédemment parlé. Pandora trouva en Eva plein de similitudes : ses parents disparus, sa froideur apparente. Voilà que Pandora prit un tout autre pli qu'elle ne se connaissait pas : le rire vint bientôt se lire sur ses lèvres et un sentiment tout nouveau s'empara chaudement de son coeur : l'amitié. Les trois filles étaient inséparables et la fin du séjour arriva bien trop vite au goût de Pandora. On la renvoya à Muddle et privée du seul sentiment qu'elle avait ressenti dans toute sa piètre éxistence sinon le mépris, elle tomba bientôt dans une dépression sans précédant. Les éducateurs mirent pendant plusieurs mois toute leur énergie pour faire venir Eva et Aurora à Muddle. Chose qui pour le plus grand soulagement de Pandora, se fit. Alors qu'elle était en train de coiffer ses cheveux indisciplinés dans sa chambre, ses deux amies firent rruption dans un fraccas terrible de la porte. Cette nouvelle rencontre se solda par une immensité de larmes versées.
Inutile de vous faire part des années en partie heureuses qui suivirent. Les Moires prirent le pouvoir en 2045. Shara Desta de Bianca s'éleva comme inquisitrice sur Muddle, bien décidée à ce que sa fille adoptive marche dans les pas qu'elle avait tracé, il s'agissait d'Eva, l'humaine.
Les années passèrent pendant lesquelles les trois amies dressèrent sans le moindre soupçons que cela puisse être un jour réalisable, tout une idée de commerce sur Muddle, un île où serait bienvenue les Moires, libres d'enlever un Humain et d'avoir sur lui le droit de vie ou de mort. Ce moment fatidique arriva bien plus tôt que Shara le pensait. La Mère adoptive d'Eva vit la fin de son règne bien trop tôt, rongée par une maladie qu'aucuns médecins ne surent diagnostiquer. Ainsi et contre l'avis de nombreux Moires, une humaine s'éleva au rang d'inquisitrice pour la première fois sur Muddle. Exédée par toute les revendications et les tentatives de renversement, elle appela très vite ses deux amies au même titre qu'elle : Aurora et Pandora. Les Nyx, comme on avait l'habitude de les appeler. Elle dressèrent un tout nouveau rôle politique pour Muddle dans le monde : l'île aux plaisirs et aux vices. Le lieu où le Moire était Roi. Pandora et Aurora s'acharnèrent tout particulièrement à ce que les Humains soient traités comme tels : des marchandises, des biens, sous les conditions d'Eva, qui, ne l'oublions pas, était et deumeure humaine. La seule condition que les habitants de Muddle purent obtenir fut qu'Eva, puisqu'elle était Humaine, devait subir le même traitement, soit l'esclavagisme. Pandora refusa que son amie soit ainsi menée, elle était inquisitrice, pas Humaine, il ne pouvait en être ainsi pour elle. Ce fut peut-être ce qu'elle oubliait trop souvent. Mais voyez l'étrange dilème que lui représentait Eva : une amie qu'elle ne pouvait haïr, une Humaine qu'elle se devait de haïr par purs et implaccables principes. La meilleure solution était sans doute d'oublier, ou de considérer qu'Eva était Moire. Bref, ses principes concernant les Humains sont dangeureusement menacés, renvoyant toutes ses frustrations dans les coups douloureux qu'elles lancent contre ses esclaves, contre cette race qui oh combien elle déteste autant qu'elle aime...


Avatar : [color=darkred]Amy Lee




Dernière édition par le Sam 27 Jan - 14:00:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 4294

MessageSujet: Re: Pandora Dähmnos   Mer 22 Nov - 18:21:16

Bienvenue!!! Très chere Pandora! Very Happy

Fiche complète et magnifique Bravo cheers

Je te souhaite un bon jeu :flower:



Revenir en haut Aller en bas
http://muddleisland.conceptforum.net
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 4043
Localisation : ~°~Moire~°~

MessageSujet: Re: Pandora Dähmnos   Mer 22 Nov - 19:22:06

Bon tu est acceptée ma chérie!!
Fiche plus que complete!!!!

bon jeu....


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Pandora Dähmnos   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ada (Pandora Hearts)
» Les bons & mauvais amis de Pandora Winship
» [RMXP] Pandora's Box (pack de 140 000 ressources)
» Le topic des morues
» (daley & pandora) Our night is a dream for free

Muddle Island :: ADMINISTRATION :: Les personnages :: Présentations :: Fiches des Moires :: Fiches validées-
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum