AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

 Lcf Sat, Chroniques d'un Mercenaire


rising from ashes

avatar

Lcf Sat

Sociopathe


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1440
Localisation : En cage

MessageSujet: Lcf Sat, Chroniques d'un Mercenaire   Ven 13 Juil - 19:06:52

Tout ce que vous voulez savoir sans jamais le demander sur Sat...
... Ne sera probablement pas ici dans son intégralité puisque c'est moi qui décide les histoires que je raconte ! (Nyark, nyark)

Revenons au commencement, sans plus attendre avec un bref rappel de son passé mystérieux. Par la suite, des épisodes de son passé pourraient voir le jour dans cette partie. Une façon de découvrir sa vie après la mutation et comment il est devenu ce personnage.


L'Histoire d'une Vie


Devenu Moire en 2 036, à 21 ans pour être précis.


Physique :
Sat possède une allure assez… particulière. Ses vêtements exotiques (et ce quel que soit l’endroit qu’il visite) le feraient passer pour un dandy plutôt qu’un dangereux psychopathe. Les apparences sont trompeuses et il joue là-dessus. Du haut de son mètre quatre-vingt, il parvient relativement bien à ne pas se faire marcher sur les pieds. Sa chevelure argentée et son teint pâle voire blafard en disent long sur son rythme de vie.
Le nombre de babioles qu’il trimballe sur lui est le fruit de ses nombreuses pérégrinations dans toute la galaxie. Tatouages, anneaux, bracelets… Plus c’est inutile, plus c’est indispensable. Il est à noter que le tatouage, dans son dos, en forme de flammes dansantes, a été réalisé dans le but de cacher de nombreuses traces de brûlures. Soigner le feu par le feu…


Caractère :
Sans foi ni lois. Ce sont deux mots qui le résument bien. Sat ne reçoit et ne rend de compte à personne. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il attache une grande importance à ces principes de chasseur de prime. Tout ce qu’il accomplit, il le fait dans le cadre de ses contrats. Pas de sadisme gratuit, juste le travail. Une morale dans l’immoralité en somme. La vue du sang le rend généralement euphorique, voire carrément dément. Un grand malade qui mériterait de passer le restant de ses jours en prison. Si ces dernières pouvaient le retenir…
Sat n’accorde globalement pas sa confiance aux gens qu’il rencontre. C’est ce qui l’a gardé en vie jusqu’ici, au grand désarroi de certains.




Biographie

Avant la grande guerre de 2035
***** n’était qu’un citoyen américain moyen. Un livreur de pizza insignifiant de Boston. Vraiment pas de quoi se vanter. Tout ce qu’il entreprenait dans sa misérable existence n’était qu’une succession d’échecs plus pitoyables les uns que les autres.
Au fond de lui, il espérait être voué à un destin important. Mais à ce stade, ce n’était que des rêves.

*****, encore livreur de pizza (période pré-Satienne)

2036, quelque part en Californie

La guerre a changé la face du monde, le laissant haletant et sans vie. ***** s’en est sorti, aussi étonnant que cela puisse paraître. Le misérable cafard insignifiant qu’il était est resté en vie. On ne répétera jamais assez à quel point les cafards sont résistants.
Vers la fin de l’année, il se produit quelque chose d’étrange chez *****. Effrayé au début, il commence à réaliser le pouvoir qui lui a été donné. Enfin une opportunité de se faire un nom dans ce monde sans pitié.

2037 à 2050
L’âge d’or de *****. Il est au summum de sa force et vie sa vie comme il l’entend. Son nom de scène choisi : Lcf Sat, il décide de se lancer dans les boulots de mercenaires, chasseurs de primes en tout genre.
Aucun endroit d’attache, pas de famille connue, pas d’appartenance aux grands groupes fondés…
C’est un Freelance, un Baroudeurs, un Explorateur, un Aventurier… Son profit passe avant toute chose. Vous trouvez ça plutôt réducteur ou carrément superficiel et méprisable ? Le monde n’est pas composé uniquement d’hommes purs, et on commence enfin à le réaliser.
Dans ces périodes de trouble, il ne manquait jamais de travail : vols, meurtres, enlèvements, il mettait un point d’honneur à toujours satisfaire ses clients (et dans une moindre mesure ses victimes…)


Sat, jeune

Durant cette période chaotique, Sat découvrit ce que lui et d’autres élus était devenu : des Moires.
Il ne savait vraiment quel allumé avait inventé ce nom ni pourquoi mais à vrai dire… il s’en moquait royalement. L’important, c’était le pouvoir qu’il avait acquis : plus fort, plus rapide, plus résistant. C’était grisant. Avec le temps, il en a découvert un autre : lire dans les pensées des autres. Un pouvoir énorme qu’il a d’autant plus de mal à développer. Aux dernières nouvelles, il ne l’aurait utilisé que… 3 fois. Alors ne nous montons pas la tête.
Le revers de la médaille ? Être stérile ? Sat s’est bien amusé ce jour-là en découvrant toutes les Moires abasourdis par la nouvelle. Sat n’a jamais voulu de descendance. Quand il ne sera plus sur Terre, sa lignée s’éteindra et il se plait à cette idée.

Durant ses dernières pérégrinations, notre aventurier solitaire a échoué en Allemagne. Une histoire de riche baron à faire chanter : du gâteau.
C’est là qu’il découvrit l’existence de Muddle Island.
Après tout, un peu de repos ne lui ferait pas de mal. Cela fait de nombreuses années qu’il est sur les routes.


Autre
Ses passions : Les femmes, les alcools de toute sorte, l’argent, la liberté, la vie. Un grand épicurien, il sera le premier à le clamer haut et fort.
Ne supporte pas : Être entre quatre murs. Respecter les ordres. Se taire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lcf Sat

Sociopathe


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 1440
Localisation : En cage

MessageSujet: Re: Lcf Sat, Chroniques d'un Mercenaire   Ven 13 Juil - 19:25:51

Chronologie des aventures de Sat


Comme il n’y a pas de règles à proprement parler, je me permets de prendre des libertés. Si cela ne plait pas, je me ferai un plaisir de le modifier sous demande des grandes autorités.
*s'incline respectueusement*

Cliquez sur le titre, en rouge, et esperez que j'ai mis le lien pour retrouver l'histoire dans son intégralité.
S'il n'y est pas bien fait pour vous c'est que l'histoire n'est pas finie.
D'un autre côté, les brefs résumés sont là pour vous éviter des séances fastidieuses de lecture.



Notes de voyages, rapports bâclés et anecdotes de la vie d’un mercenaire




Sat is Back : Partie 1 - Partie 2
Avec Clara :
Je suis arrivé à Muddle par une nuit pluvieuse. Rien d’extraordinaire, une tournée des bars comme j’en ai l’habitude. Rien ne présageait que j’allais rencontrer Clara. Ah Clara… Quelles chances existaient-ils qu’on se retrouve dans ce bar, après que j’ai tué tes parents, il y a tant d’années ? Enfin… C’était parce que tu m’avais engagé.
Tu m'offres l'hôtel ? Mais qu'est-ce que ça cache ? J’ai comme l’impression que cette chambre d’hôtel ne va pas rester à moi longtemps…


The roof in on fire
Avec Aurora :
Quelles étaient les chances que le lendemain, je tombe sur un immeuble en feu, pendant que je prenais mon café ? Quasiment nulles et pourtant. J’ai tapé dans l’œil d’Aurora mais elle est bien trop fière pour le laisser transparaître. Je l’ai sauvé, elle et les autres Moires d’une mort douloureuse. Un héros est né en ville !


Diamonds are Forever
Avec Gwenn et V :
Le casse du siècle avec les imprévus qui l’accompagne. On a beau tout prévoir, ce n’est jamais suffisant. Gwenn, la prisonnière maltraitée du diamantaire, V qui trouvait amusant de me mettre des bâtons dans les roues. Le coup de balancer le cadavre par la fenêtre pour m’accuser, c’était bien trouvé. A charge de revanche.
Les flics m’auront pas ! Ils ne m’ont jamais eu !


Bulletproof (ou comment relier deux scenarii par une habile pirouette)
Avec Iris :

Ils m’ont pas eu les flics. Je suis trop coriace pour eux.
Enfin, mon bras gauche, perforé, n’est pas vraiment d’accord avec moi. Non, ce n'est pas de la faute des flics. C'est pire... Plus humiliant.
Espérons que cette belle plante, Iris, saura ne pas faire de bêtises et m’amener à l’hôpital à temps. J’ai enlevé la balle moi-même, comme un spartiate, je crains plus la prison. Espérons qu’on ne croise pas de flics…


Insomniac
Avec Angel :
Pas dormi pendant trois jours. Les émotions ça me travaille plus qu’avant, ces derniers temps.
A quelque chose, malheur est bon, j’ai fait une rencontre amicale. Moi ! Lcf Sat ! Assez étonnant pour être consigné dans ce carnet. Angel, un homme qui en impose dans sa gabardine.
Après quelques familiarités, et une langue humaine arrachée, on s’est quitté en bons termes !
J’ai dormi du sommeil du juste pendant une journée entière après cet évènement. J’pensais pas en être capable.


Sat rencontre Amira…
Avec Amira :
Quelle humaine étrange ! Moi qui pensait en faire une esclave, à ma manière, j’en suis venu à remettre ce précepte moire en question.
J’ai pas été méchant avec elle, juste un peu pour ne pas ternir mon image publique. Normal.
Et après, je l’ai laissée se débrouiller avec un appartement et mon numéro. Quoi d’autre ?
Je ferai sûrement appel à son aide, si elle n’a pas fui d’ici-là.


Rencontre dans le parc, façon western déjanté

Avec Andrill, Jack, Florine
Un épisode sombre, controversé et dont les faits relatés diffèrent en fonction des personnages.
Par la suite, tout le monde a préféré l’oublier.
Andrill, le Moire qui m’a sauvé la mise, peut être considéré comme faisant partie de mes alliés.
Ce qui ne sera certainement pas le cas de Jack Mc Curfield…


Amnesia
Avec Lyn'x :
Où l'on se rend compte la complexité du cerveau et la facilité qu'il a à effacer les souvenirs.


Doux Plaisir
Avec Keira :
Un contrat accepté et une nouvelle rencontre au programme de cette soirée palpitante...


Sanglante Inauguration
Avec Gabriel et Maria :
Par un concours de circonstances, je me suis retrouvé dans les chiottes du Nyx’s. Le nouveau club fermé pour Moires. Comment j’y suis arrivé ? Un contrat accepté la veille dans cet endroit. Je suis devenu un habitué du coin, dès son ouverture. Etonnant, hein ? La suite, c’était un mort imprévu et ma proie terrorisé qui repartait mouillée.
Gabriel et Maria, charmant petit couple.


Chapitre 1 : 4 AM Forever
Avec Kyoran :
Oubliez toutes les certitudes que vous avez, vous ne pourriez pas comprendre cette histoire. Des histoires de deal, de père indigne et un contrat aux apparences simples qui prend des allures de complot.
Méfiez-vous, rien ne vous sera épargné.
L'amour. Littéralement frappé par Zeus, j'ai encore du mal à m'en remettre. Si seulement l'amour avait été le seul à me frapper par surprise... Mais il n'en est rien.


/!\ En Construction /!\
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Nouvelles Chroniques du Don Balleine.
» un blog génial : chroniques de 2 consommatrices repenties
» Les Chroniques de Vesper
» émission des maternelles sur les punitions avec Claude Halmos
» Parlez-vous Normand... l'émission. Et la chronique.

Muddle Island :: ADMINISTRATION :: Et après... :: Journal Intime-
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum